Engineering democracy : the relationship between electoral rules and political engagement

Student thesis: Doctoral Thesis

Abstract

La question de l'engagement public faible et inégal dans les affaires politiques pose de sérieuses préoccupations à la fois pour la santé globale de la politique démocratique et la mesure dans laquelle certains groupes exercent une influence inégale sur le processus politique. Ce projet examine si les règles électorales telles que : le vote obligatoire, la proportionnalité du système électoral, l'inscription des électeurs et la démocratie directe, sont liées à une augmentation des taux globaux d'engagement politique et à une réduction des inégalités d'engagement selon l'âge, le revenu et l'éducation. En plus d'explorer le potentiel d'une réforme institutionnelle pour offrir des solutions à ce problème social urgent, le projet actuel aborde également une limitation claire de la littérature universitaire actuelle dans ce domaine, car les études tendent à rechercher les aspects attitudinaux et comportementaux de l'engagement politique indépendamment des un autre. Ce projet comprend donc un large éventail de participations politiques électorales et non électorales, ainsi que des attitudes politiques, afin de mieux comprendre l'ensemble des interactions des citoyens avec la vie politique. Ceci est testé via une conception de recherche quantitative, qui utilise des techniques de modélisation à plusieurs niveaux, et des données de l'étude comparative des systèmes électoraux (CSES) qui contient des informations sur plus de 100 000 individus, dans 43 pays, entre 2001-2016. Les résultats indiquent que le vote obligatoire et la proportionnalité du système électoral affichent une relation positive significative à travers de multiples aspects à la fois de l'engagement global et de la réduction des inégalités sociodémographiques.
Date of Award2 Jun 2021
Original languageEnglish
Awarding Institution
  • University Of Strathclyde
SponsorsUniversity of Strathclyde
SupervisorHeinz Brandenburg (Supervisor) & Gabriela Borz (Supervisor)

Cite this

'